Nature et bien-être

SOS Canicule!Comment conserver des jambes légères avec la naturopathie

 

Chevilles gonflées, jambes pesantes, marbrures, varices… La mauvaise circulation est banale et fréquente, mais elle fait souffrir et peut s’aggraver et surtout nous pouvons la soulager avec quelques pistes simples 😉

 

L’insuffisance veineuse qu’est ce que c’est?

 

En France, selon les statistiques Insee, 18 millions d’adultes se plaignent de lourdeurs et de douleurs dans les jambes, signes évocateurs d’insuffisance veineuse superficielle. Il s’agit d’une pathologie fréquente qui touche une femme sur deux et un homme sur quatre.

Pour faire simple, l’insuffisance veineuse est l’incapacité des veines à faire remonter convenablement le sang des pieds vers le cœur. Contrairement aux artères, constituées de fibres élastiques, les parois des veines sont peu extensibles, beaucoup plus minces et contiennent moins de tissus musculaires. Pour assurer le retour veineux, les veines disposent de valvules antireflux, sortes de petits clapets disposés le long des parois, qui empêchent le sang de redescendre. Lorsqu’ils se détériorent, nous commençons à souffrir de jambes lourdes et d’inconfort…

 Les causes d’insuffisance veineuse

Quand les parois veineuses manquent de tonus et que les valvules fonctionnent mal, le sang ne remonte pas correctement et stagne de plus en plus, les veines se dilatent peu à peu et les tissus qui les entourent gonflent.

 

 L’insuffisance veineuse peut être liée à plusieurs facteurs comme :

 

l’hérédité : Hélas cette problématique de mauvaise circulation sanguine se transmet entre génération !

Dans ce cas, inutile d’être fataliste et de souffrir inutilement, vous pouvez anticiper ces désagréments avant les périodes de forte chaleur, par un soutien du système lymphatique, et des astuces que nous allons voir ci-dessous

 

La sédentarité : La sédentarité favorise la stagnation et l’engorgement des tissus, il est préconisé de marcher au moins 30 mn quotidiennement, ou pratiquer une activité sportive comme le vélo, la natation, marche dans l’eau (mer ou rivière en fonction de votre environnement)

 

L’alimentation : Un excès de sel, d’aliments raffinés, de sucre ou même certaines carences peuvent entrainer un phénomène de jambes lourde et/ou de rétention d’eau

Si vous êtes sujet à ce désagrément estival, essayer de diminuer votre consommation de sucre et vous constaterez que juste sur l’axe sucre, vos jambes seront moins douloureuses, je vais détailler plus bas l’axe important de l’alimentation

 

Un déséquilibre hormonal :

Les veines des femmes ont sur leurs parois des récepteurs hormonaux qui les rendent sensibles aux modifications hormonales, puberté, pilule, grossesse, ménopause. Pendant la grossesse, s’ajoutent la compression des veines abdominales et pelviennes par l’utérus et une augmentation du volume sanguin.

 

Quelques règles d’hygiène de vie et astuces afin de limiter les douleurs :

 

-Le Mouvement

Il est préconisé un minimum de 30 mn d’activité par jour, marche en nature, au bord de la mer, marche dans l’eau (un idéal pour les chanceux !), natation, aquagym, velo, yoga, pilates, pour activer le retour veineux. Faites au minimum une activité qui vous plait mais bougez !

Le mouvement reste la clé essentielle pour des jambes légères !

 

Eviter la station debout prolongée, de piétiner ou n’hésitez pas à porter des chaussettes de contention si besoin, surtout le soir, et surélevez vos jambes dès que possible ( au bureau, sur le canapé, dans le lit)

 

Attention à la chaleur :

Limiter l’exposition au soleil, les douches chaudes, les sauna, hammam

 

 

La chaleur provoque une dilatation des veines qui empêchent les valvules de remplir leur rôle

L’épilation à la cire chaude aussi peut faire éclater les petits vaisseaux et capillaires. Ce mode d’épilation est d’ailleurs fortement déconseillé si vous souffrez d’insuffisance veineuse

 

Evitez les vêtements trop serrés qui compressent et empêchent un retour veineux normal

 

Les massages et drainages qui vont permettre de stimuler la circulation sanguine

Vous pouvez vous faire prescrire par votre médecin traitant des séances de drainages lymphatiques manuels à pratiquer avec un kinésithérapeute (ils sont rares à le pratiquer et il y a une très grande différence en termes d’efficacité entre le drainage manuel et le drainage mécanique avec une machine, privilégiez le premier !)

La réflexologie plantaire également ou certains massages drainants procure un réel soulagement

 

Les fameux bains dérivatifs de la méthode France Guilin dont je parle régulièrement lors de mes protocoles qui ont un vrai effet sur les sensations de jambes lourdes

C’est un moyen tout à fait naturel (par le froid), de détoxifier l’organisme des déchets et substances accumulés, qui à long terme peuvent entrainer de nombreux disfonctionnement dans le corps, dont l’insuffisance veineuse

Je vais publier un article très prochainement sur le sujet afin d’en résumer les bienfaits et les façon de les utiliser 😊

 

L’alimentation

 

Bien évidemment, il n’est pas question de voir s’envoler comme par magie les veines disgracieuses juste en changeant le contenu de son assiette, mais l’alimentation demeure un moyen de prévention non négligeable.

 

Les parois des veines sont tapissées de cellules endothéliales qui jouent un rôle majeur dans le tonus veineux. Ce sont elles qui vont donner l’ordre aux cellules musculaires des veines de se contracter. Plusieurs études démontrent que deux antioxydants comme la vitamine E et le sélénium peuvent protéger la paroi des veines de l’attaque des radicaux libres. La vitamine C , le béta carotène, le zinc et les flavonoïdes peuvent également aider au ralentissement du vieillissement prématuré des veines.

 

Il sera donc conseillé, si vous avez une insuffisance veineuse, ou pour conserver des jambes légères le plus longtemps possible, de consommer des noix, noisettes, amandes, olives, huile de germe de blé ou de pépins de raison, ainsi que du gingembre (pour la Vitamine E)

 

Pour faire le plein de sélénium la noix du Brésil, reste le meilleur apport (attention pas plus de 2 noix par jour, au delà de cette dose elle devient toxique !), ou les fruits de mer

 

La vitamine C se trouve facilement en été dans les fruits et légumes frais, cassis, kiwi, agrumes, poivrons. Le persil reste également une source importante de vitamine C. Je vous conseille de le consommer en persillade, en pesto avec du citron et d’huile d’olive, dans vos plats et salade

 

Sans oublier la carotte pour l’apport en béta carotène qui en plus favorise un joli teint et un joli bronzage !

 

Nourrir ses muscles :

 

 Les muscles des jambes jouent également un rôle capital dans la prévention de l’insuffisance veineuse.  Il agissent comme une contention naturelle des vaisseaux des membres inférieurs et favorisent le retour veineux 

Pour entretenir les cellules musculaires, rien ne vaut les protéines associés à la vitamine B6, qui aident le métabolisme et leur assimilation en facilitant notamment le transport des acides aminés.

Protéine végétale ou animale, là n’est pas le débat ici. L’important reste un apport en protéines. Viandes, poisson, œuf, ou légumineuses, lentilles, pois chiches, soja, graines de chanvre

Vous trouverez aussi de la B6 dans de nombreuses épices et aromates : notre ami le persil, ainsi que le paprika, ail, sauge, piment, basilic

 

Nourrir ses fibroblastes 

Késako ? ce sont les cellules qui produisent le collagène et l’élastine qui permettent aux vaisseaux sanguin souplesse et élasticité. Leur rôle est important dans la prévention des varices. En effet les varices apparaissent lorsque ce fameux collagène de leur paroi est distendu

Pour ce faire, toujours de la vitamine C , huile de pépin de raisin, fruits rouges

 

Avec un dernier focus sur les fameux OMEGA 3 dont je parle en permanence en consultation, qui permettent d’entretenir la souplesse des articulations, du cerveau, et qui contribuent également à fluidifier le sang. On en trouve dans les huiles de poisson, petits poissons gras (sardines,  maquereau) , graines de lin moulues, graines de chia, huile de colza

 

En dernier point je fais un focus sur ce qui ne contribue pas à un bon retour veineux : sucre, alcool, tabac, les produits industriels et transformés. J’ai constaté que, rien qu’en diminuant considérablement le sucre et les céréales, l’inconfort veineux était considérablement soulagé!

 

– Les plantes veinotoniques peuvent également vous aider en complément pour stimuler les fibres musculaires de la paroi veineuse (Hamamélis, vigne rouge, cyprès, marron d’inde, le petit houx, mélilot) il existe plusieurs compléments sur le marché, en comprimé ou en extrait de plantes fraiche. Surtout, demandez conseil avant de vous auto médicamenter 

 

 

En résumé pour des jambes fines et légères :

 

-Bougez, mettez-vous en mouvement quotidiennement

-Buvez beaucoup d’eau (Eau filtrée ou faiblement minéralisée) 1,5l d’eau par jour

-Evitez les vêtements trop serrés et les talons ainsi que la station debout prolongée

-Limitez vos expositions au soleil aux heures les plus critiques

– Privilégiez les douches froides

Consommez des fruits et légumes frais tel que agrumes, fruits rouges, kiwi, poivrons, persil

Consommez des protéines et Omega 3 pour maintenir un tonus musculaire et fluidifier le sang

Favorisez des techniques de naturopathie comme le jeune intermittents, les monodiètes, les bains dérivatifs  j’en parle à chaque consultation et anime des conférences et webinaires régulièrement sur le sujet) afin d’éliminer les déchets et aider la circulation lymphatique

Si besoin, prenez des compléments à base de vigne rouge, marron d’inde, hamamélis

Pour les complémentation veinotonique, ainsi que les conseils en Huile Essentielle, je ne m’aventurerai pas à les détailler ici, car même si on se dit « c’est des plantes » , rien n’est anodin , et chaque cas est unique avec des risques de contre-indications et d’effets secondaires.

Je détaille ces solutions qu’en consultation après analyse du terrain de la personne.

 

Je rappelle aussi que, en aucun cas mes conseils ne se substituent à un quelconque traitement médical, et que en cas d’aggravation d’insuffisance veineuse ou varice importante, il sera nécessaire de consulter votre médecin traitant ou un spécialiste.

 

 

Je reste à votre disposition pour tout conseil supplémentaire et vous aider à garder des jambes légères!

Prenez soin de vous

image.png